Category:

REVUE DE PRESSE

Un spectre hante la France : l’islamophobie. A en croire certains lanceurs d’alerte, la détestation des musulmans s’étalerait au grand jour, relayé par des philosophes égarés et des médias dévoyés qui rejoueraient ainsi l’antienne xénophobe des années 30. Dans Islamophobie, la contre-enquête, Isabelle Kersimon et Jean-Christophe Moreau, loin de contester l’ampleur des actes délictueux, ont cherché à démêler ce qui relève d’une névrose obsessionnelle d’une partie de la société française et ce qui tient plutôt de l’instrumentalisation, l’extension abusive du mot « islamophobie » s’inscrivant…

Lire la suite... La déferlante « islamophobe », légende urbaine (Marianne n°924)

Isabelle Kersimon, avec qui j’ai coécrit Islamophobie, la contre-enquête (Plein Jour, 2014), a récemment accordé plusieurs entretiens dans le cadre de la promotion de l’essai (blog de Pierre Cormary, Radio J, Judaïques Fm) dans lesquels elle exprime des opinions qui se démarquent si nettement des thèses centrales du livre, les contredisant même parfois, que je me vois dans l’obligation de rappeler ces thèses. Isabelle Kersimon a accepté de cosigner ce livre. A-t-elle depuis changé de vue ? En toute hypothèse, si elle a parfaitement le droit de…

Lire la suite... Mise au point sur les contradictions de Isabelle Kersimon

Christian Authier – Vous rappelez que le néologisme « islamophobie » a une longue histoire, mais comment expliquer son nouveau « succès » contemporain en France et ailleurs ? Jean-Christophe Moreau – Le terme d’islamophobie, inventé en France à l’époque coloniale, est « réactivé » à la fin des années quatre-vingt-dix. Il s’est imposé à l’issue d’une guerre d’usure diplomatique, conduite par un étrange attelage de fondamentalistes religieux et d’organisations antiracistes auprès des instances internationales et européennes pour instaurer un délit de « diffamation des religions ». Mais il s’est aussi imposé parce que…

Lire la suite... Ce qu’islamophobie veut dire (L’Opinion Indépendante)

Au terme d’une bataille sémantique qui a vu s’implanter fermement dans le débat public le terme longtemps controversé d’ «islamophobie», chacun ou presque s’accorde à reconnaître que le racisme anti-musulman n’est pas une « haine imaginaire ». Isabelle Kersimon et Jean-Christophe Moreau ont publié le 23 octobre dernier Islamophobie, la contre-enquête (éd. Plein Jour). Selon eux, nous assistons au détournement d’une cause légitime au profit d’une campagne identitaire. Conspiracy Watch : Un complotisme de facture islamophobe apparaît depuis quelques années, notamment à travers l’accusation faisant…

Lire la suite... L’islamophobie partout ? (Entretien Conspiracy Watch/Rudy Reichstadt)