These Posts are by:

jc_moreau

septembre 23 / Non classé

EN LIBRAIRIE LE 23 OCTOBRE 2014 288 pages, 19 euros   Le mot de l’éditeur C’est, pour beaucoup, une chose entendue : l’islamophobie, ce rejet total, discriminant et violent, de l’islam et des musulmans, ne cesserait de croître dans la société française. Politiques, intellectuels, associations n’en sont plus à discuter de sa nature et de son ampleur. Ils veulent agir avant que la situation n’explose. Ils auraient raison si leur constat était juste, répondent Isabelle Kersimon et Jean-Christophe Moreau. Mais il ne l’est pas, comme l’établit…

Lire la suite... ISLAMOPHOBIE, LA CONTRE-ENQUÊTE

septembre 19 / France coloniale

INTRODUCTION     Dès le début des années 1970, les sciences sociales ont cherché à établir une équivalence entre le sexisme et le racisme. Ainsi pour l’une des pionnières de l’étude de l’idéologie raciste, Colette Guillaumin, les discriminations raciales et sexuelles ont une racine commune. Dans un cas comme dans l’autre, écrit-elle : « Le caractère apparent (ou cru tel) (…) se saisit comme biologique (…) [et] peut être privilégié pour autant qu’il peut donner un support physique à une désignation sociale[1]. » Dans le même ordre d’idée,…

Lire la suite... REGARDS COLONIAUX SUR LA FAMILLE MUSULMANE (1830-1870) – 1

septembre 19 / France coloniale

Partie préliminaire DES SOURCES & DES HOMMES : LES « BUREAUX ARABES » ET LEUR LITTÉRATURE     Avant d’entrer dans le vif de notre sujet, il paraît nécessaire de préciser les raisons pour lesquelles les officiers des Bureaux arabes ont retenu notre attention parmi d’autres acteurs de l’histoire coloniale. Pour appréhender la rencontre coloniale sur le terrain du genre, il nous fallait identifier des sources susceptibles d’émaner de personnes directement impliquées, à la fois d’un point de vue social et politique. En d’autres termes, il était…

Lire la suite... REGARDS COLONIAUX SUR LA FAMILLE MUSULMANE (1830-1870) – 2

septembre 19 / France coloniale

Première partie LA « QUESTION INDIGÈNE » À L’ÉPREUVE DE LA CONJUGALITÉ     Dès le début de la conquête de l’Algérie, la critique de la propriété arabe va de pair avec celle de la famille musulmane dans la plupart des discours coloniaux. Bien entendu, cette critique simultanée se nourrit des références culturelles et politiques de l’époque, où la qualité de chef de famille et celle de propriétaire ont à la fois une valeur symbolique et un sens politique. Valeur symbolique, depuis que la Révolution française a…

Lire la suite... REGARDS COLONIAUX SUR LA FAMILLE MUSULMANE (1830-1870) – 3

septembre 19 / France coloniale

Deuxième partie LA DOCTRINE FAMILIALE DES BUREAUX ARABES     Lorsque Pellissier de Reynaud, Daumas et Richard abordent pour la première fois le problème de la justice musulmane – soit respectivement en 1836, 1844 et 1847 – les juristes français ont encore eux-mêmes très peu étudié le sujet. En effet, jusqu’en 1849, il n’existe que deux traités de droit musulman publiés en langue française. Le premier paraît en 1836 sous le simple titre de Droit musulman. Il s’agit du fruit d’une collaboration entre Théodore Dulau,…

Lire la suite... REGARDS COLONIAUX SUR LA FAMILLE MUSULMANE (1830-1870) – 4